Forum OPL-FOCA Index du Forum Forum OPL-FOCA
Le forum de discussion autour des matériels & accessoires OPL-FOCA
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Charger une imageCharger une image   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Dégommage" d'un obturateur PF3
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> les matériels & accessoires FOCA, l'entretien et la réparation
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Matthieu Boussicaut
focaïste connaisseur
focaïste connaisseur


Inscrit le: 29 Avr 2015
Messages: 14
Localisation: France

MessagePosté le: 24 Juin 2015 9:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

En l'occurence, prenez votre temps JP Sourire Je vais le laisser vous expliquer la procédure, puisqu'il l'a préparée.

Oh la la on s'y perd sur ce fil... de la réparation d'un PF3 à l'utilisation des posemètres... heureusement que le modérateur est complaisant :y

Bon, j'ai encore 1 ou 2 sujets à aborder, j'ouvrirai prochainement des nouveaux sujet... Mais pour le moment, je suis en train de "galerer" sur la réparation d'un Leningrad (l'appareil photo, pas le posemètre, première version de 1957, pour ceux qui connaissent...). Changement des rideaux, raccrochage du moteur à ressort, etc... gros chantier...

A bientôt!

Matthieu
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 307
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 24 Juin 2015 19:11    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour tous,

J’ignorais l’utilité des chronomètres de marine, maintenant j’en sais un peu plus après avoir consulté le site de Wikipédia.
Roland, le votre est magnifique, c’est un très bel objet de précision.
Je ne pense pas que le Ferry-Boat à Marseille en ait un à bord pour faire la traversée du Vieux-Port.

Au sujet des posemètres anciens

L'analyse faite par Matthieu est tout à fait claire et juste, il ne faut rien attendre de très précis avec ces posemètres anciens même avec ceux au CdS car il y a trop de paramètres qui rentrent en compte et les premiers étant l'age et l'usure aux quels s'ajoute l'alimentation électrique.
Néanmoins utilisés avec un appareil ancien dont la précision des vitesses est parfois tout aussi imparfaite, on obtient quand même des résultats convenables avec les films négatifs actuels qui peuvent encaisser jusqu'à trois diaph en sur-exposition et un à deux en sous-exposition.
Vous avez pu voir les quelques images, faites avec mes Foca, que j'ai posté sur le forum ; dans la majorité des cas j'ai effectué la mesure de la lumière avec ce type de posemètre à main à savoir : Realt (1955) quand j'avais que celui là, Ikofot, Gossen Sixtino (Photo d'Aubagne) pour les cellules à sélénium ; Gossen Sixtomat 2, Super Pilot ou Lunasix pour celles au Cds. En général, je mesure la lumière réfléchie en pointant le posemètre vers le sujet. Je trouve le cadran des Gossen pratique avec leurs graduations intermédiaires pour une utilisation avec les Foca afin de déterminer le couple vitesse : diaphragme tel que par exemple : 1/200 ème à f : 6,3.

Yves Bigot a écrit:
Néanmoins, je vais procéder à quelques comparaisons avec mon "bridge" actuel Panasonic, selon vos conseils, pour voir.
Pour faire une comparaison correcte, il faut que les posemètres soient bien calibrés et réglés.
Pour le Sixtomat, j’en ai un, mais je ne l’ai pas sous la main ; je ne me souviens pas comment procéder avec.
Pour le Sixtar qui est semblable à mon Super Pilot il faut retirer la pile et faire coïncider l’aiguille avec le petit point blanc à gauche du cadran en tournant la vis de réglage située sous l’appareil, puis remettre la pile en place et appuyer sur le bouton de test, lui aussi sous l’appareil ; si la tension est convenable, l’aiguille doit venir se positionner sur le carré blanc.
Sur l’appareil photo numérique, il faut débrayer les réglages automatiques, choisir manuellement la sensibilité de 100 iso (idem sur le posemètre à comparer) et sélectionner le mode M, à défaut on utilisera le mode priorité à la vitesse en réglant sur 1/60 ème ou 1/125 ème (vitesses les plus couramment utilisées)
L’objectif, étant positionné sur 50 mm ou l’équivalent pour un petit capteur, est réglé sur l’infini. Ces préparatifs faits, on vise une surface claire et uniforme réfléchissant au moins 18% de la lumière, l’idéal étant de posséder un carton gris neutre ( charte), un mur clair et uniforme peut convenir à condition qu’il ne soit pas trop clair ou trop foncé car la lecture faîte par la cellule serait erronée. Un mur blanc réfléchi 80% de la lumière, la cellule aura tendance à sous-exposer ; le velours noir réfléchi 5 à 10% de la lumière, la cellule va sur-exposer.
La plage doit apparaître uniforme et sans ombres parasites ; ne pas faire la mise au point pour obtenir de la netteté. Faire la mesure et noter le diaphragme obtenu puis pointer le posemètre vers cette même plage sans le dôme (ou le rideau) translucide en place devant la cellule.
Les résultats devraient être identiques. Clin d'oeil
C’est la méthode que j’utilise pour vérifier de temps en temps la bonne santé de mes posemètres.

Jean-Pierre

Matthieu a raison, nous nous éloignons du sujet de départ.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 307
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 24 Juin 2015 19:45    Sujet du message: Répondre en citant

Matthieu Boussicaut a écrit:
Mais pour le moment, je suis en train de "galerer" sur la réparation d'un Leningrad (l'appareil photo, pas le posemètre, première version de 1957, pour ceux qui connaissent...). Changement des rideaux, raccrochage du moteur à ressort, etc... gros chantier...
A bientôt!
Matthieu


Est-ce celui-ci ?
http://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-11017-Gomz_Leningrad.html

Bonne réparation !
JP
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Matthieu Boussicaut
focaïste connaisseur
focaïste connaisseur


Inscrit le: 29 Avr 2015
Messages: 14
Localisation: France

MessagePosté le: 24 Juin 2015 19:52    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Phil B
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 16 Mar 2009
Messages: 139

MessagePosté le: 24 Juin 2015 21:48    Sujet du message: Répondre en citant

Et ben,ça fait plaisir à voir ,le forum bouge en ce moment....
Tout d'abord félicitations à Mathieu pour sa restauration et merci de m'avoir fait connaitre cet appareil dont je n'avais jamais entendu parler.
Bel appareil que ce chronographe de marine,d'autant à qu'à première vue on dirait un mécanisme tout mécanique.
J'avais vu une émission sur Arte où il était question de ces appareils,ceux fabriqué par des anglais au XVIII/XIX° étaient déjà redoutablement précis.
Pour ce qui est de la technique et des piles tout est dit je pense et je ne suis pas spécialiste.
Pour ce qui est des posemètres:même anciens si justes donc encore en état, ils peuvent être utilisés sans problème mais dans la plage d'utilisation qui est la leur,donc faible luminosité s'abstenir.
J'ai pas mal de posemètres au sélénium,CDS et Silicium.
Peu m'importe du moment qu'ils sont fonctionnels mais celui dont je me sers le plus est un appareil récent au silicium,posemètre et flashmètre à la fois,un Polaris.
Je ne m'en sers pratiquement qu'en mesure incidente ,il est très pratique car on le tient en main verticalement.
La mesure incidente est peu usitée et pourtant c'est presque une assurance tous risques même avec des appareils récents avec des posemètres évolués quand les conditions sortent de la norme .
Pas de problème de réflectances,peu de corrections à apporter et peu de conditions contre-indiquées d'utilisation et là encore c'est évident.
Bref,à essayer,du moins je le pense.
_________________
Phil B
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 893
Localisation: Ain

MessagePosté le: 24 Juin 2015 22:16    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Bel appareil que ce chronographe de marine,d'autant à qu'à première vue on dirait un mécanisme tout mécanique.

En voici un entièrement mécanique que j'ai pu acquérir neuf. Comme l'autre, il est monté sur cardans pour fonctionner toujours dans la même position quelle que soit l'inclinaison du navire.
Voir ici sur mon site d'horlogerie : http://z.poche.free.fr/imagepages/image80-a9.htm
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 307
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 24 Juin 2015 22:49    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,
Le Leningrad est un bel appareil dont les prix de vente sont assez élevé sur Ebay.Pleure ou Très triste
Pour le changement des rideaux où trouve t' on la toile qui convienne pour ce type d'appareil. J'en ai acheter chez Aki-Asahi au Japon, elle fait 0,20 mm d'épaisseur ; j'en ai envoyé un échantillon à Monsieur Weber qui m' a dit qu'elle est trop fine pour les obturateurs des Foca. L'épaisseur des rideaux influe sur leur translation.
J'ai encore 3 Foca sur lesquels je dois changer les rideaux : PF1, PF3L, UR et aussi sur deux Exakta varex ; pour ces derniers on peut suivre les conseils de Mr Jean-Pierre Salanick qui avait abordé ce sujet dans la revue "Cyclope", il a collectionné et réparé ces appareils. Il m'avait indiqué qu'il récupérait les rideaux des Zenit alors bon marché en brocante et expliqué comment refaire un miroir à partir du plateau (argenté) d'un vieux disque dur d'ordinateur.

Jean-Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Matthieu Boussicaut
focaïste connaisseur
focaïste connaisseur


Inscrit le: 29 Avr 2015
Messages: 14
Localisation: France

MessagePosté le: 24 Juin 2015 23:19    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

J'avoue que je ne sais pas encore, car j'ai moi-même commandé le matériel à rideau au japon, et j'attends la livraison d'ici peu. Il fait effectivement 0.17mm d'epaissseur (soie + caoutchouc). Ce que j'ai commandé est sensé convenir aux leica, donc je me suis dit que vu que les appareils russes sont, eux, par contre, et à l'origine, de vraies copies de leica (enfin sauf le leningrad justement...) ça devrait aller. Jusqu'à maintenant, je me suis toujours débrouillé pour éviter d'avoir à changer le rideau (les lanières oui, mais pas les rideaux). C'est mon critère de choix principal quand j'acquiere un appareil... sauf que, comme vous dites, les prix du Leningrad sont délirants, et surtout, la première version de 1956-57 (seulement 2 vis sur la face avant) est rare... La j'ai eu une très bon occasion, pas trop cher et en très bon état cosmétique extérieur, alors j'ai sauté dessus...

Il est vrai que les rideaux de foca semblent, au touché du moins, un peu plus épais... j'espère que M. Weber pourra donc répondre sur sa source de fourniture. Je n'ai pas encore eu besoin d'en changer un sur un Foca, mais ça arrivera peut-etre un jour.

Sinon, j'en profite pour revenir au sujet de base et je m'adresse à M. Weber :

J'ai trouvé sur ce forum que vous aviez envoyé il y a quelques temps à l'un des membres le "patron", ou du moins les caractéristiques physiques de la clef spéciale table de profondeur de champs. Apparemment l'experience n'etait pas hyper concluante, mais, je souhaiterais moi-même tenter ma chance, et peut-être trouver le moyen d'arriver à en refaire une. Pouvez-vous donc me transmettre ces infos?
Je ne manquerais pas de vous faire partager mon aventure si elle s'avère fructueuse...

Bonne soirée
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 307
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 25 Juin 2015 0:11    Sujet du message: Répondre en citant

Matthieu Boussicaut a écrit:
Bonsoir,
Sinon, j'en profite pour revenir au sujet de base et je m'adresse à M. Weber :

J'ai trouvé sur ce forum que vous aviez envoyé il y a quelques temps à l'un des membres le "patron", ou du moins les caractéristiques physiques de la clef spéciale table de profondeur de champs.


Je pense que c'est à moi que Mr Weber a envoyé le "patron" des clés.
Si j'ai une adresse mail par message privé, je peux le retransmettre avec le texte explicatif.
Ca été un peu la galère pour les faire et surtout réaliser la bonne découpe, puis observant une paire de tenaille, il m'est venue l'idée d'en assembler deux très fines avec une petite vis, faisant ainsi une sorte de pince très plate et crochue. Cet outil m'a permis de desserrer l'écrou de la table de mon PF3L sans l'abimer.
JP
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 26 Juin 2015 11:27    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, ça tangue et ça roule sur le forum en ce moment, mais ça ne coule pas, bien au contraire. Le somptueux chronomètre de marine de Roland Weber y est peut-être pour quelque chose !

Blague à part, merci à Jean-Pierre et Matthieu pour les conseils relatifs aux comparaison posemètres-appareils numériques. Voici de quoi occuper mes journées ensoleillées bourguignonnes, mais bien trop chaudes si l'on écoute la météo.

Salut à tous.

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 893
Localisation: Ain

MessagePosté le: 27 Juin 2015 1:54    Sujet du message: Répondre en citant

Refaire un miroir à partir d'un plateau de disque dur !! C'est génial d'avoir pensé à ça !! Il y a aussi la possibilité d'utiliser le "Nitrargent" qui permet d'argenter un métal par simple application. J'ai pu ainsi restaurer le réflecteur parabolique d'une grosse lanterne de locomotive.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 307
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 27 Juin 2015 22:38    Sujet du message: Répondre en citant

Les explications de M. JP Salanick pour refaire un miroir à partir d'un disque dur se trouve dans le n° 35 de la revue Cyclope.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> les matériels & accessoires FOCA, l'entretien et la réparation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com