Forum OPL-FOCA Index du Forum Forum OPL-FOCA
Le forum de discussion autour des matériels & accessoires OPL-FOCA
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Charger une imageCharger une image   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PF2 (FG20) Une variante ?
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> les matériels & accessoires FOCA, l'entretien et la réparation
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 23 Fév 2015 0:39    Sujet du message: PF2 (FG20) Une variante ? Répondre en citant

Bonsoir,

J'ai fait l'acquisition d'un PF2, étoiles peintes, gainage marron. Son numéro de série, gravé à l'intérieur du boîtier et du dos, est : 11153 ; ce qui le place dans l'année de production 1946. Il y a seulement 320 exemplaires qui séparent cet appareil de mon autre PF2 de 1945 numéroté 10832, cependant j'ai noté des différences entre les deux boîtiers :

- La plus visible, il est synchronisé ; probablement un travail effectué à la demande d'un ancien propriétaire mais était-ce possible sur un PF2 ?
- La vis centrale du bouton multifonctions est fendue.
- La fenêtre du télémètre est placée plus haut, l'écart entre son bord supérieur et l'arête du capot et de 4 mm alors que sur l'autre appareil il est de 5 mm.

Je ne sais pas si la synchronisation fonctionne ou est même branchée.
L'appareil vient d'Allemagne, il n'a aucun autre signe particulier.
Version non connue ou simple remplacement du capot (qui n'est pas numéroté).





Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 09 Mar 2015 0:17    Sujet du message: Répondre en citant

Alors, personne n'a une idée ou une information ? De mon côté je n'ai rien trouvé ou bien cela m'a échappé.

Jean-Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 10 Mar 2015 19:43    Sujet du message: Les maîtres du mystère. Répondre en citant

Eh bien ! Jean-Pierre, ce sera sans doute "l'expert" le plus nul qui soit qui va tenter de vous donner quelque informations, armé de son seul FOCAgraphie à la fiabilité quelquefois mise en défaut (cf. les récentes observations de Roland Weber quant à ma recherche d'un viseur universel FOCA. Les oreilles des auteurs doivent leur siffler), mais ouvrage absolument remarquable, je l'ai déjà dit et je le répète.

- Page 46 : aucun bouton multifonction à vis centrale fendue n'est référé dans les spécifications des "PF" et "Universel". Peut-être s'agit-il d'un bricolage suite à un retour en usine ? La présence d'une synchronisation (disponible à partir de 1950, cf. page 49, bas de 1° colonne) pourrait le faire croire.
- Page 58 : l'appareil présenté est manifestement gainé marron, la vis centrale du bouton multifonction, examinée à la loupe, n'est pas fendue, la fenêtre du télémètre est au ras de la ceinture basse du capot.
- Page 59 : le gainage marron est mentionné dans les "Caractéristiques générales".
- Page 60 : l'appareil présenté est une version 1 et le n° de série du vôtre, 11153, code FG20, le situe en effet en 1946, dans cette version où la fenêtre du télémètre est au ras de la ceinture basse du capot, et non le vôtre. Il est cité comme issu des usines de Levallois.
- Page 61 : les deux appareils présentés, référés version 2, code FG25, et version 3, code FG20, montrent le rehaut de la fenêtre du télémètre, mais s'ils sont indiqués comme produits en 1946, ils sont de séries supérieures au vôtre. Par ailleurs, ils sont cités comme issus des usines de
Chateaudun, mais avec un "?".

Revenons page 59, bas de 2° colonne pour une conclusion (provisoire ?) en forme de douche froide, je cite FOCAgraphie : "Le FOCA xx n'est jamais synchronisé, cependant certains utilisateurs ont fait postérieurement synchroniser leurs PF2. Seuls leurs héritiers peuvent leur en vouloir, car alors, l'appareil hérite d'une moindre valeur". Fin de citation.

Ce n'est peut-être pas le cas du vôtre compte tenu des multiples manipulations qu'il a du connaître ! Le mystère demeure.

Bien à vous.

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 11 Mar 2015 1:05    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Yves,

Merci pour votre investigation. J'ai aussi, comme vous vous en doutez certainement, cherché une réponse dans cet excellent ouvrage, sans résultat.
Avec son numéro de série gravé à l'intérieur et sa visée teintée jaune, l'appareil est bien un modèle 1 (FG20) de 1946 mais on capot s'apparente plus aux modèles 2 et 3 (même année de production) mais sans le numéro de série gravé derrière la griffe.
L'obturateur est de typa A1 (voir page 49) normalement non synchronisé (vitesses 1/20s à 1/500s). La synchronisation se fera sur le 1/25s.
Mon hypothèse : les appareils envoyés en réparation avec changement du capot revenaient avec un capot non numéroté, pourvus des prises sychro ; mais pourquoi sans les symboles gravés ?

Dès que j'aurai un peu de temps, je démonterai l'appareil pour lubrifier les axes des tambours et régler les rideaux qui peinent à finir leur course. Peut-être qu'un voile du mystère se lèvera ?

A plus.

Jean-Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 11 Mar 2015 11:01    Sujet du message: Les maîtres du mystère. Répondre en citant

Bonjour, Jean-Pierre,

La nuit portant conseil, voici un p'tit "rajoutis".

M'appuyant sur les recherches des auteurs de FOCAgraphie, je relis l'histoire des usines FOCA de Levallois et de Chateaudun, particulièrement page 32, 1° et 2° colonnes. Leurs hypothèses de production à partir de l'une et de l'autre m'amènent au scénario suivant :

- l'appareil acheté en 1946 est fabriqué à Levallois. Son propriétaire apprenant la mise à disposition de synchronisations en 1950, le confie à son vendeur qui l'expédie à Chateaudun, d'où le nouveau capot à fenêtre de télémètre réhaussée, ce qui confirmerait votre hypothèse.

- autres remarques : le bouton de rembobinage de votre appareil, à double collerette est de type 1 (page 4Cool qui le situe bien en 1946 et l'image à côté de la description de l'obturateur de type A1 (page 49) montre un capot aux prises dépourvues de symboles gravés.

Quant à la vis centrale fendue du bouton multifonction ...

Il y a eu tant de modifications sur ces appareils !

Bien à vous.

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 11 Mar 2015 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Yves,

La description des prises synchro se trouve sous les dessins à la page 49. En théorie, le capot devrait être marqué F et E au dessus des prises.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 11 Mar 2015 12:54    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, Jean-Pierre, le mystère s'épaissit.

Observons toutefois que le PF2B n° 45.3379B présenté page 67 comme transformé en PF3 est doté d'un capot tel que le vôtre. Prises synchro, aucune gravure sous les prises et sur le capot, fenêtre du télémètre réhaussée. Son n° de série le situe en 1948, mais les synchros apparaissent en 1950 (page 49) ! Et il n'a pas le même bouton de rembobinage que le vôtre.

Cela conforte mon opinion que les transformations de ces appareils se faisaient un petit peu au bonheur la chance en fonction des matériels qui tombaient sous la main des techniciens.

Attendons qu'un "focaïste" très averti parvienne à éclairer nos lanternes respectives. Mais ils ne semblent pas se précipiter.

Voilà, en tous cas, un jeu de piste attractif !

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 13 Mar 2015 1:06    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

J'ai essayé l'appareil avec un flash, et ça marche, il est donc bien synchronisé. Branché sur la prise qui est théoriquement marquée "F" (vers la face avant) le flash part dès le début du défilement du premier rideau. Branché sur la prise théoriquement marquée "E", le flash part quand le premier rideau arrive en fin de course, la fenêtre est alors complètement ouverte. Dans les deux cas c'est normal, sur "F" se branchent les ampoules flash qui ont un retard à l'allumage ; sur "E" se branchent les flashes électronique.

Un autre détail qui m'avait échappé : le plan d'obturateur est lisse de type 2 au lieu d'être strié type 1(voir page 50 de Focagraphie) mais la semelle est bien de type 1 sans trappe de réglage des rideaux ( page 49)

La synchronisation à postériori a t' elle impliquer un changement du carter d'obturateur ?

Volonté manifeste d'un ancien propriétaire de faire modifier ce PF2 pour qu'il soit synchronisé à tout prix ? Ou appareil ayant servi de cobaye pour tester la synchronisation, ce qui expliquerait la vis fendue du bouton d'armement afin de pouvoir le démonter à volonté plus facilement ?


Les tourne-vis me démangent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 13 Mar 2015 10:43    Sujet du message: Les maîtres du mystère. Répondre en citant

Je suis surpris qu'aucun "focaïste" averti - ce que je ne suis pas - ne prenne le relais pour vous aider dans votre enquête, Jean-Pierre, qui m'intéresse cependant dans la mesure où elle m'amène à "refouiller" dans mon FOCAgraphie. J'en arrive à re-vérifier les appareils de ma toute petite collection pour voir si je les ai bien identifiés (modèle, version ...).

Le type de semelle de votre appareil confirme sa datation de 1946, mais le plan d'obturateur de type 2 n'apparaît qu'en 1948 !

Et quelles incidences sur les mécanismes intérieurs entraîne le changement du capot avec le rehaussement de sa fenêtre télémétrique ?

D'autre part, le bouton de rembobinage de type 1 est peut-être celui d'origine qui a été remonté à la fin de la manipulation ?

Vous demeurez dans le champ des hypothèse. Vos tourne-vis apporteront-ils l'explication de la composition de cet appareil hybride ?

Yves Bigot
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 889
Localisation: Ain

MessagePosté le: 13 Mar 2015 23:21    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

J'ai bien peur de ne pas pouvoir vous aider beaucoup dans vos recherches et tout ce qui a été dit me paraît très plausible.

Pour la hauteur des fenêtres de visée, il faudrait examiner le capot démonté. La différence que vous avez mesurée dépend en effet du nombre de rondelles interposées entre le capot et les 2 supports sur lesquels il est vissé. Sur votre photo le capot semble peu enfoncé dans le haut du boîtier.
Grâce à ces rondelles on pouvait intervenir sur certains réglages (distance entre le disque du compteur et le capot, contacts du flash, télémètre touchant le capot et pouvant se dérégler lors du serrage des écrous.....
La vis fendue est certainement une modification. Je n'ai en effet jamais vu de vis semblable. Je ne vois pas très bien l'utilité de la fente puisque pour démonter il suffit de régler la vitesse sur 1/100, de soulever le bouton et d'enfiler une tige bien à fond dans l'un des orifices. Attention si vous vous lancez dans un démontage : le pas de vis est inversé et il faut tourner à droite (sens des aiguilles d'une montre) pour dévisser.
Ou alors le mécanisme a été changé, comme c'est parfois le cas sur ce modèle sans frein à ancre du deuxième rideau (d'où la limitation au 1/500), et on a voulu conserver le bouton d'origine en l'adaptant au nouveau mécanisme. Il serait intéressant de nous montrer la platine inférieure du mécanisme pour voir si le réglage de la tension des rideaux se fait par dessus (sous le télémètre) ou par dessous (petit capot triangulaire) comme dans les nouveaux mécanismes. La différence entre les 2 mécanismes peut aussi se faire à l'oreille (bruit de crécelle des nouveaux mécanismes dû à l'ancre en action). Sur les mécanismes les plus récents l'ancre est logée dans un petit carter à l'autre extrémité de la platine inférieure.
En ce qui concerne les 2 prises pour les flashs, magnésique et électronique, je crois me souvenir que dans le courrier des lecteurs de Focagraphie la question de la modification avait été posée et il avait été répondu que n'importe quel Foca pouvait être équipé a posteriori par l'usine.

Je suis actuellement loin de chez moi et ne peux pas vous donner la référence exacte mais je regarderai dès mon retour.

Amicalement. R.W.


Dernière édition par Roland Weber le 14 Mar 2015 9:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 14 Mar 2015 0:47    Sujet du message: Répondre en citant

Roland Weber a écrit:
Bonsoir,
La différence que vous avez mesurée dépend en effet du nombre de rondelles interposées entre le capot et les 2 supports sur lesquels il est vissé. Sur votre photo le capot semble peu enfoncé dans le haut du boîtier.
Grâce à ces rondelles on pouvait intervenir sur certains réglages (distance entre le disque du compteur et le capot, contacts du flash, télémètre touchant le capot et pouvant se dérégler lors du serrage des écrous.....


Bonsoir Roland,
J'ai, peut-être mal expliqué ou se trouve la différence de hauteur des capots. La partie haute, au dessus de la fenêtre du télémètre, mesure 5 mm sur mon PF2 n° 10832 de 1945 (celui que vous m'avez aidé à restaurer). Sur celui de 1946 qui a été synchronisé, cette même partie mesure 4 mm. Je retrouve cette même côte sur mon PF2 (FG25) N° 12 750 lui aussi de 1946. ainsi que sur les PF2b. .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 14 Mar 2015 1:17    Sujet du message: Répondre en citant

Roland Weber a écrit:

La vis fendue est certainement une modification. Je n'ai en effet jamais vu de vis semblable. Je ne vois pas très bien l'utilité de la fente puisque pour démonter il suffit de régler la vitesse sur 1/100, de soulever le bouton et d'enfiler une tige bien à fond dans l'un des orifices. Attention si vous vous lancez dans un démontage : le pas de vis est inversé et il faut tourner à droite (sens des aiguilles d'une montre) pour dévisser.


Cette vis est fendue bien proprement, la fente est très fine. Elle a bien les deux encoches visibles dans les deux orifices du bouton pour y glisser une tige.
Pour avoir dévissé et revisser plusieurs fois la vis du bouton d'armement du 10832, en me servant d'un morceau de chambre à air pour arriver au bout, je me suis dit qu'une fente aurait été la bienvenue pour utiliser un tournevis. Ce qui me fait supposer que cette vis était utilisée en atelier lors des interventions nécessitant un remontage provisoire pour essais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 14 Mar 2015 1:59    Sujet du message: Répondre en citant

Roland Weber a écrit:
Il serait intéressant de nous montrer la platine inférieure du mécanisme pour voir si le réglage de la tension des rideaux se fait par dessus (sous le télémètre) ou par dessous (petit capot triangulaire) comme dans les nouveaux mécanismes.


La platine inférieur est de type 1 sans trappe de réglage, la tension des rideaux devra se faire par dessus (ils en ont besoin ainsi qu'une lubrification des axes des tambours et guides des cordons).

Pour les prises de synchronisation, je viens de lire (avec une bonne loupe) dans l'ouvrage Focagraphie à la page 284, la circulaire de juin 1950 indiquant que l'adjonction des prises pouvait être faite sur tous les appareils au prix de détail de 2500 Frs.
Voilà une partie du mystère éclaircie.
Merci pour votre aide.
Amitiés.
Jean-Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 14 Mar 2015 17:46    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

On va de surprises en surprises. Le dos qui est numéroté à l'intérieur comme le boîtier, équipé avec le presse film type 1 vernis marron avec lame d'appui sur la cartouche à deux renflements ronds aux extrémités, reçoit une bobine réceptrice avec embout bombé de 10mm au lieu de 7mm. Le trou recevant la bobine ne semble pas avoir été alésé.

Le PF2 N° 12 750 (FG25) que j'ai cité plus haut a, lui aussi subi, un profond remaniement interne :
- Le carter est de type 4 avec tétons de pression.
- La barrette de sécurité est en inox avec ressort de guidage (type 2)
- La semelle d'obturateur est de type 3 avec trappe de réglage des rideaux et coupelle abritant le régulateur.
- Le presse film du dos est anodisé noir avec des petits trous (type 6) cependant l'emplacement de la bobine réceptrice dans la semelle fait 7mm, il n'y a pas de téton sous la clef de fermeture.
Les autre éléments du boitier sont conformes au modèle mais le bouton d'armement a le chiffre 50 et la lettre B peints en rouge.
Bizarre, bizarre...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JP Fantone
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 13 Mai 2004
Messages: 302
Localisation: 13-MARSEILLE

MessagePosté le: 16 Mar 2015 17:25    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

J'ai déposé le capot, on peut y voir du travail bien fait pour l'ajout de la synchronisation.

Le capot démonté.

(Si le capot semble plus petit que l'appareil, c'est le fait de la prise de vue rapprochée).

Le bouton d'armement et sa vis tout à fait conforme (sauf la fente).


La platine de contact fixée autour du support du bouton de rembobinage.


Les contacts de synchronisation sont pacés autour du bouton d'armement.


Une question à Monsieur Weber : pour retirer le télémètre afin d'accéder aux vis de réglage des rideaux ou pour sortir l'ensemble de l'obturateur si nécessaire, dois-je déposer la totalité des platines de contact synchro ?
Merci pour votre réponse.

Amitiés.
Jezan-Pierre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> les matériels & accessoires FOCA, l'entretien et la réparation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com