Forum OPL-FOCA Index du Forum Forum OPL-FOCA
Le forum de discussion autour des matériels & accessoires OPL-FOCA
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Charger une imageCharger une image   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Appareils FOCA invendus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> Les matériels OPL, la société et son histoire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 25 Oct 2013 16:13    Sujet du message: Appareils FOCA invendus Répondre en citant

Bonjour,
Suite à mes précédents messages concernant le 20, rue Courat, 75020 Paris, M. Philippe Leroy me rappelle que le 20 Juillet 2013, il m'avait fait savoir que cette adresse était à deux pas de celle de la Sopelem, en pleine activité au fond de l'impasse Nicolas et au 125 bd Davout. Il ajoutait : "Faut-il y voir une relation ? Avions-nous des stocks de FOCA invendus ? Je ne saurais le dire ..." Fin de citation.
Si cela ne m'avance guère, c'est quand même pour moi l'occasion de remercier mes correspondants à ce sujet.

Cordialement. Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 924
Localisation: Ain

MessagePosté le: 28 Oct 2013 10:48    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Intéressant !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 10 Nov 2013 19:23    Sujet du message: Appareils photos FOCA invendus. Répondre en citant

Intéressant, certes, Monsieur Weber, mais je ne suis pas plus avancé !

Serait-ce indiscret, Monsieur Leroy, de vous demander pourquoi vous m'écriviez en Juillet dernier, je vous cite :"Avions-nous des stocks de FOCA invendus ? Je ne saurais le dire ..." Fin de citation.

Dans FOCAgraphie, il est indiqué que toute production de matériel photographique a cessé en Décembre 1964. Et c'est en Mai 1976, presque 12 ans plus tard, que j'achète mon FOCA FLEX II, neuf, à la société SOPEC, dont je ne me rappelle pas comment j'y suis parvenu, et dont l'adresse, 26 rue Courat, 75020 Paris (et non 20 comme indiqué par erreur dans mon précédent message), est la même que celle de la société Idées Photo Ciné citée dans FOCAgraphie. Le bon de garantie, portant le tampon SOPEC, renvoi au service de FOCA rue du 4 Septembre à Paris 2°.

J'ai consulté le plan de Paris. Effectivement, Monsieur Leroy, la rue Courat n'est pas bien loin du bd Davout et de l'impasse Nicolas. Que se passait-il précisément en ces lieux à l'époque ?

Bien à vous tous.

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philippe Leroy
focaïste averti
focaïste averti


Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 30
Localisation: Essonne

MessagePosté le: 13 Nov 2013 23:47    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Je disais cela parce que à la Sopelem Bvd Davout, il y avait des anciens de Levallois (où il ne restait plus que des bureaux) qui à titre personnel avaient encore de l'outillage et du matériel.
D'ailleurs le Foca que je possède fut un cadeau d'un de ces anciens partant à la retraite dans les années 80...
Je soupçonne sans pouvoir le prouver que même si la production des Foca était officiellement arrêtée il devait subsister quelques fabrications à la demande ne serait ce que pour:
Les essais et recherches internes de la Sopelem.
Les machines pour l'IGN,
Les microscopes de la filiale Nachet.
Les Foca étaient donc utilisés un peu comme "outillage" internes mais ils devaient encore resté assez de stock de pièces pour en fabriquer "un peu plus" mais je ne saurais l'affirmer.
Et certainement aussi un stock d'appareils invendus puisque des années après l'arrêt de fabrication on en trouvait encore chez ce détaillant du 20 eme.
Je dois dire que ce n'était pas des activités dans ma partie mais je m’intéressais à ce que faisait mes collègues vu que j'étais chargé de "torturer" par des essais d'environnement les matériels qu'ils assemblaient avant leur livraison aux clients.

Comme vous le savez tous, il est notoire que les premiers reflex japonnais de qualité furent considérer comme des gadgets sans avenir par l'OPL.
Le virage de la visée reflex ne fut pas pris, au grand désespoir des employés, et cela peut expliquer un stock suffisant pour faire tourner quelques commerces spécialisés en photo.

A cette époque beaucoup d'amateurs se passionnaient pour du matériel bien spécifique. Je me souviens des mordus du cinéma en 9,5 mm (dont faisait partie mon père) qui ne voulaient pas entendre parler du 8 ou super 8...
Qui s'en souvient à l'heure de la HD pour tous ?
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 15 Nov 2013 19:13    Sujet du message: Appareils photos FOCA invendus. Répondre en citant

Bonsoir, Monsieur Leroy,

Et grand' merci pour ces très intéressantes précisions.

Je me suis rendu dans ce quartier, complètement chamboulé, évidemment, depuis le temps.

Le 26 de la rue Courat semble avoir disparu. L'impasse Nicolas ouvre sur un espace circulaire bordé de hauts immeubles assez récents. Le boulevard Davout - où circule le tram' - est bordé à l'extérieur par les H.B.M. en briques rouges des années 1930 et à l'intérieur par des immeubles tout aussi récents que ceux de l'impasse Nicolas.

Je ne sais absolument pas comment ce quartier se présentait à l'époque de la SOPELEM dont Internet nous apprend que cette société devint la SFIM, elle-même absorbée en 1999 par la SAGEM.

J'ai tout de même découvert que la SOPEC, vendeur de mon FOCA FLEX II, en Mai 1976, était un détaillant du quartier, sans aucun lien avec la SOPELEM. Comment détenait-il encore des stocks ? Le mystère reste entier. Car enfin, le n° de série de mon appareil le situe en 1962 selon FOCAgraphie, soit 14 ans avant mon achat !!!

Quant aux considérations de OPL sur les premiers réflex japonais, je regrette que la pureté linéaire du capot du FOCA FLEX II n'ait jamais été reprise et améliorée dans les productions ultérieures de tous pays, tant argentiques que numériques.

Encore merci à vous.

Cordialement.

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 924
Localisation: Ain

MessagePosté le: 16 Nov 2013 0:18    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Citation:
........ je regrette que la pureté linéaire du capot du FOCA FLEX II n'ait jamais été reprise et améliorée dans les productions ultérieures de tous pays, tant argentiques que numériques.


La raison en est simple : les pertes de lumière sont trop importantes d'où image de visée peu lumineuse. Pour économiser de la place, le principe de la visée du Focaflex fait appel à un miroir semi-réfléchissant . L'image en provenance de l'objectif est d'abord réfléchie à 90° vers le bas (perte de 50%), puis renvoyée vers le haut à travers ce même miroir semi-réfléchissant (nouvelle perte de 50% des 50% restants). L'œil ne reçoit donc que 25% de la lumière initiale en provenance de l'objectif.
Voir le schéma reproduit dans les notices.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Philippe Leroy
focaïste averti
focaïste averti


Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 30
Localisation: Essonne

MessagePosté le: 16 Nov 2013 1:18    Sujet du message: Répondre en citant

De l'impasse Saint Nicolas, je ne reconnais que le boulanger et le café aux pieds des deux immeubles anciens qui bornent l'entrée;

j'ai trouvé aussi se lien qui résume bien l'histoire de cette société en quelques lignes:

http://musee-sismologie.unistra.fr/collections/les-collections-cachees/alidade-slom/societes-som-et-slom/
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 16 Nov 2013 10:59    Sujet du message: Répondre en citant

Vraiment, Monsieur Leroy, vous me comblez, et je vous remercie à nouveau.

Je connais le schéma du FOCA FLEX et comprends la perte de luminosité du faisceau à travers ce parcours que je trouve astucieux.

L'ignare en optique que je suis persiste néanmoins à regretter que l'ingénierie n'ait jamais pu - ou voulu ? - étudier le problème au profit de la pureté de dessin des appareils. Les masses boursouflées qui ont suivi, alors et encore, me désolent.

Très attaché au style des objets - je n'aime pas le mot "design" - c'est pour cela que je m'étais orienté vers les FOCA, n'ayant pas les moyens de m'offrir des LEICA, et que j'en conserve quelques boîtiers maintenus en exposition.

Merci pour le lien renvoyant à la SOPELEM dont je découvre qu'elle se situait au 125 du bd Davout. Je me trouvais devant le 129, hier vendredi, recherchant des traces éventuelles d'existence, devant un immeuble moderne de bureaux à louer, et c'est en téléphonant à une agence immobilière affichée sur sa façade qu'une très aimable correspondante me renseigna sur le parcours de la SOPELEM en consultant Internet, ce que je vérifiais en revenant chez moi.

Quant au café et au boulanger situés au pied des immeubles bornant l'entrée de l'impasse Nicolas, le boulanger était fermé, et je ne me suis pas résolu à entrer dans le café pour demander si quiconque avait des souvenirs remontant à si longtemps.

Plaisir de continuer à remonter le temps en cette enquête de simple curiosité qui m'en apprend finalement beaucoup ...

Bien cordialement.

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 924
Localisation: Ain

MessagePosté le: 16 Nov 2013 11:20    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
Il y a d'autres constructeurs qui se sont attaqués à ce problème de protubérance inesthétique des réflex en disposant le miroir dans un plan vertical pour renvoyer l'image latéralement , comme par exemple Alsaphot avec l'Alsaflex 24x24 (Lucien Dodin) , formule reprpise plus tard par Olympus avec son Pen F 18x24
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Yves Bigot
focaïste expert
focaïste expert


Inscrit le: 23 Fév 2013
Messages: 194

MessagePosté le: 16 Nov 2013 14:03    Sujet du message: Appareils photos FOCA invendus. Répondre en citant

Merci pour ces informations, Monsieur Weber,

J'ai visualisé ces appareils sur Internet, le premier sur le site de Monsieur Sylvain Halgand, le deuxième sur un site allemand. Si le deuxième peut paraître attrayant - quoique avec un capot en plastique ? - le premier semble assez "lourdingue". Avis purement personnel.

Et ces formats 18x24 et 24x24 donnaient-ils de bons résultats ? Il me semble me rappeler que j'ai utilisé, naguère, un appareil 24x24 - de quelle marque ? - dont les résultats en tirages papiers ou diapos n'étaient pas bien fameux.

Quant à la perte de luminosité du faisceau entre l'objectif et le viseur, qu'en était-il ?

Cordialement.

Yves Bigot.
_________________
Yves Bigot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> Les matériels OPL, la société et son histoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com