Forum OPL-FOCA Index du Forum Forum OPL-FOCA
Le forum de discussion autour des matériels & accessoires OPL-FOCA
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Charger une imageCharger une image   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Lecteur Micrométrique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> Les matériels OPL, la société et son histoire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Phil Barton
focaïste nostalgique
focaïste nostalgique


Inscrit le: 22 Déc 2019
Messages: 11
Localisation: angleterre

MessagePosté le: 22 Déc 2019 22:14    Sujet du message: Le Lecteur Micrométrique Répondre en citant

Can you identify this?








_________________
Phil Barton


Dernière édition par Phil Barton le 02 Fév 2020 16:20; édité 5 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 916
Localisation: Ain

MessagePosté le: 27 Déc 2019 20:20    Sujet du message: Can you identify this ? Répondre en citant

Good evening Phil
Sorry, I did not know of the existence of this accessory. Maybe Gilles Delahaye can tell us more?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Phil Barton
focaïste nostalgique
focaïste nostalgique


Inscrit le: 22 Déc 2019
Messages: 11
Localisation: angleterre

MessagePosté le: 28 Déc 2019 15:12    Sujet du message: Répondre en citant

Roland,

I would be very happy to hear from anybody with information on the items identification.
Perhaps a former employee of OPL may recognize it?













Size is 8cm x 8cm x 8cm.
Weight is 1166g.
Bulb 4.5V, for display illumination.
glass disc (diameter ~40mm) with a scale, marked 0->1000 units, printed around the circumference
4 mirrors
1 prism
5+ lenses
The glass disc scale image is projected onto the rear of the ground glass, or frosted glass, screen.
Large knob turns one complete revolution, 360 degrees maximum.
The internal brass carriage, or platform, or slider, moves a linear 1cm, while the projected scale image displays the precise mechanical position.
1cm = 1000 units.
Mechanical repositioning is very precise, and easily achieved, by turning the knob and observing the projected scale image.
_________________
Phil Barton


Dernière édition par Phil Barton le 31 Jan 2020 11:34; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Philippe Leroy
focaïste averti
focaïste averti


Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 30
Localisation: Essonne

MessagePosté le: 20 Jan 2020 17:25    Sujet du message: Répondre en citant

First, sorry for my english...

I was technicien in Sopelem from 1972 to 1985 but I don't remenber all item's was made in this company...
I think about somme accessory for machine as this one:

https://www.usinages.com/threads/diviseur-opl-france.59895/

Maybe ... ?
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Phil Barton
focaïste nostalgique
focaïste nostalgique


Inscrit le: 22 Déc 2019
Messages: 11
Localisation: angleterre

MessagePosté le: 21 Jan 2020 1:17    Sujet du message: Répondre en citant

Philippe many thanks for your comments.
Yes, I also believe that this is an ‘accessory’ for a larger piece of optical equipment.
This item has an optical output of the scale image, which is optically coupled into the larger optical device.
This would allow the larger optical device to display the position scale image.
_________________
Phil Barton


Dernière édition par Phil Barton le 04 Fév 2020 21:43; édité 6 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 916
Localisation: Ain

MessagePosté le: 27 Jan 2020 11:49    Sujet du message: Répondre en citant

Hello Phil.

I just remembered that I had in my archives the 11 issues of a newspaper that the OPL sent to its members. There is a brief description of some optical instruments produced by the OPL.
Unfortunately there is only text and no photos or diagrams because the documents seem to have been written with a typewriter.
If you think that your instrument can appear in this directory, I will scan the pages that concern it. ("le diviseur optique OPL ?")
Please excuse my bad english.
Friendships.
Roland Weber

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Phil Barton
focaïste nostalgique
focaïste nostalgique


Inscrit le: 22 Déc 2019
Messages: 11
Localisation: angleterre

MessagePosté le: 27 Jan 2020 17:22    Sujet du message: Répondre en citant

Roland,

If you can locate this item within the OPL directory, then I would love to see the entry/description.
The item carries the identification numbers 3115 and 3.091

I typed up your document, so that I could use Google translate….


REFLETS O.P.L.

NUMERO 1: -Lecteur micrométrique
NUMERO 2: -Viseur témétrique d'aviation
-Historique de I'Usine de Levallois (1907 M.de Gramont)
*1937:Usine de Chateaudun
*1940:Appareils d'opto-mécanique (Levallois)
°FOCA (Chateaudun)
°rue d'Anjou:instruments pour Défense nationale
°rue du Cherche midi:étude d'agrandisseur Autoplex
°rue Chaptal:prototypes Foca
*1946 °premier Foca
°appareils d'opto-mécanique (Lecteurs micrométriques) et Diviseurs optiques) Le diviseur optique O.P.L.
NUMERO 3: -Microscope métallographique O.P.L.
*Photographie avec chambre FOCA+statif
*Illuminateurs
NUMERO 4: -Le Réfractométre Universel O.P.L.
NUMERO 5: -Le Gastroscope
NUMERO 6: -La lunette d'align ment(pour mécanique)
-Gonodrill (poue controle affutage des outils)
-Goniométre d'affutage (controle de l'angleb d'incidence des fraises sur le sommet de la dent)
-Photographie en couleurs-Filtre U.V O.P.L.
NUMERO 7: -FOCA standard
-FOCA P.F.2 B
-Filtres pour noir et blanc
NUMERO 8: -Le Télémétre du FOCA
NUMERO 9: -L'Obturateur du FOCA
NUMERO 10: -Le mécanisme des temps de pose du FOCA
NUMERO 11: -Rien sur le matériel O.P.L. (peut étre le dernier numéro?)
_________________
Phil Barton
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 916
Localisation: Ain

MessagePosté le: 28 Jan 2020 15:56    Sujet du message: Répondre en citant

Hello Phil.

It is not possible to identify your device by his numbers because the documents do not mention it. These poorly printed leaflets were just for factory personnel.
I scanned the pages that might concern your device, hoping that they could help you.
The third article "application of optics to mechanics" was written by Corisande de Maigret who was the daughter of Duke Armand de Gramont, founder of the OPL









[/img]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Phil Barton
focaïste nostalgique
focaïste nostalgique


Inscrit le: 22 Déc 2019
Messages: 11
Localisation: angleterre

MessagePosté le: 29 Jan 2020 15:47    Sujet du message: Répondre en citant

Roland, many thanks for the documents.

I have tried to type them up, so that I can translate them (Google translate) and so that everybody can search the forum for the text.
Can you please check my typing, by pasting it into a French spell checker and repost a corrected version?

-5-
REFLET DE NOS FABRICATIONS

Notre LECTEUR MICROMETRIQUE
--
Le Lecteur Micrométrique -dont il est sorti de notre usine, depuis l’année 1946, plus de 2.000 exemplaires- a pour but principal d’améliorer la précision des machines-outils et, par là, leurs possibilités d’usinage. Il peut s’adapter sur des machines déjà anciennes et ayant pris du jeu par usure ou équiper en série des machines neuves. C’est le cas notamment de la fraiseuse universelle Gambin qui est livrée avec deux lecteurs incorporés dans sa table.
Avant le Lecteur Micrométrique O.P.L. il existait des microscopes de pointage que l’on pouvait adapter sur les tables afin de mesurer avec précision les déplacements de celles ci . Ce fut la première solution adoptée par notre bureau d’études. Mais, l’obligation de mettre l'œil à l’oculaire constitue un inconvénient; aussi, après plusieurs tentatives, est-on arrivé à la solution plus “élégante” qui consiste à projeter, au moyen d’un objectif de microscope, l’image de la graduation (solidaire de la table) sur un verre dépoli portant des repères. Ce verre dépoli peut subir un déplacement latéral à l’aide d’une came qui le lie à la bague moletée que déplace l’opérateur. Ce dernier lit alors aisément le centième de millimètre et même mieux sur le cercle divisé qui se trouve gravé à la périphérie de la bague en question. Vous pouvez voir une des fraiseuses de M.Lebert (Atelier d’usinage) équipée de deux lecteurs. Il est bien évident que sans ces accessoires elle ne pourrait pas fournir la précision qui lui est demandée journellement.
../..
La supériorité de notre lecteur sur les instruments similaires est telle que nous n’avons pas eu de peine à le faire breveter à l'étranger et notamment aux U.S.A. où l’examen préliminaire est répute très sévère, surtout pour les appareils d’origine étrangère.
La précision du lecteur est évidemment fonction de celle des règles divisées qui équipent les machines-outils, c’est pourquoi nous avons été amenés à les graver sur notre machine REISCHAUER qui, en fait est destinée à fileter. Cette idée originale est due à M.THEVENET. Quant au schéma optique du lecteur lui-même, il a été élaboré grâce aux travaux de MM.THEVENET et PETIT.

-5-
REFLETS DE NOS FABRICATIONS O.P.L.
--
Le Diviseur Optique O.P.L. est muni d’un Lecteur analogue à celui que nous avons décrit dans le premier numéro de “Reflets”. Les Diviseurs mécaniques sont constitués par une broche sur laquelle est calée une roue creuse, entraînée par une vis sans fin. Une manivelle fixée sur l’axe de la vis porte un doigt pénétrant dans les trous d’un plateau divisé.
Nous voyons donc que la précision de l’angle dont tourne la broche dépend:
1°- de l’exactitude des trous sur le plateau,
2°- de la précision du taillage du couple roue et vis sans fin.
A l’exécution d’un Diviseur mécanique, la tolérance d’angle généralement admise est 1 minute. Malheureusement, cette précision ne peut pas se maintenir car, suivant la nature des travaux effectués, l’usure ne se répartit pas également sur les dentures.
Dans les Diviseurs optiques, un tambour ou limbe divisé est calé directement sur la broche principale; les angles de rotation sont lus par un dispositif optique fixé sur le corps de l’instrument. Le couple roue et vis sans fin subsiste mais il n’est plus qu’un organe de transmission sans influence sur la précision de lecture.
Les parties optiques fragiles étant enfermées à l’intérieur de solides carters, les Diviseurs optiques ne sont ni plus délicats à manipuler, ni plus fragiles que des Diviseurs mécaniques. Ce sont non seulement des auxiliaires précieux du laboratoire de métrologie, mais aussi d’excellents outils de travail sur machines.
Le dispositif lecteur comporte un limbe gradué en minutes d’angle, un Vernier permet dans les modèles récents la lecture à 5 secondes près. Comme il serait difficile d’afficher un angle avec une telle précision avec la seule manivelle Classique des diviseurs, un second système de multiplicateur commandé par un bouton moleté a été ajouté. Cette précision de lecture ne serait pas utilisable si l’on n’avait pas prévu sur la broche un dispositif énergique de blocage d'un principe entièrement nouveau ne donnant aucune réaction ni en flexion, ni en rotation. Les fraiseurs savent la difficulté qu’il y a à régler d’une manière précise l’inclinaison d’une broche de diviseur orientable; aussi avons-nous adopté sur le Diviseur optique un dispositif de commande par vis sans fin rendant la manœuvre facile et douce, un Vernier permet la lecture à une minute prés de cette inclination.
Pour aider encore l’utilisateur et lui éviter tout calcul, un dispositif de recalage du lecteur permet d’arrondir le chiffre du départ au degré. La broche montée sur roulements coniques pré-chargés est d’une rigidité très grande et peut supporter de fortes charges sans déplacement appréciable.
Ce sont ces avantages qui font souvent préférer le Diviseur O.P.L. à ses concurrents surtout par la clientèle américaine qui est très exigeante en matière d’accessoires de machines-outils.

-5-
APPLICATION DE L’OPTIQUE A LA MÉCANIQUE
--
La mécanique moderne demande un usinage de plus en plus précis. Pour satisfaire de tells exigences, l’industrie optique met à la disposition des mécaniciens différents instruments leur permettant de régler leurs machines avec soin et de contrôler leurs outils. Nous vous avons déjà parlé du lecteur micrométrique qui s’adapte d’une façon simple et rapide aux machines normales et permet le contrôle sur règles divisées à moins de 0,01mm. près de tous les déplacements des chariots. Grâce à la simplicité de son emploi, cet appareil évite toutes fausses interprétations; il facilite la tâche du spécialiste en lui permettant d’effectuer sans fatigue une lecture précise.
Le Diviseur Optique (qui fait l’objet de notre article technique du numéro de Mars) complétera heureusement cet équipement en permettant au mécanicien d’effectuer ou de contrôler des divisions angulaires très précises.
Nous aborderons aujourd’hui trois autres instruments d’optique également indispensables dans tout atelier de mécanique.
En premier lieu la Lunette d’alignement qui permet de résoudre tous les problèmes d’alignement, qu’il s’agisse de vérifier la rectitude d’une coulisse ou d'aligner des paliers.
Cet équipement est compose d’lune lunette et d’un collimateur. La lunette dont l’axe optique et l’axe mécanique sont rigoureusement confondus de l mètre à l’infini.
Le dispositif de mise au point ne trouble en rien la position de l’axe optique de la lunette dont le réticule est une simple croix.
Le collimateur est constitué par un objectif au foyer duquel se trouve un réticule gradué en angles; chaque division correspond à une minute. En avant de l’objectif, un second réticule comporte un repère central situé sur l’axe optique et des graduations métriques permettent de chiffrer les écarts d’alignement. Pour utiliser cet instrument, on rend lunette et collimateur solidaires des organes à aligner. Avec la lunette on pointe à l’infini et l’on vise sur le réticule place au foyer du collimateur. En centrant la croisée des fils de la lunette sur ce réticule, on règle le parallélisme des deux instruments; une mise au point et un centrage sur le réticule situé en avant de l’objectif du collimateur permettra de supprimer le décalage restant entre ces axes et de la faire coïncider.
Il ne suffit pas toujours d’avoir machine bien réglée, encore faut-il avoir des outils corrects; ainsi un foret mal affûté ne permettra pas de percer au bon diamètre et sans faux ronde en outre, il sera mis rapidement hors d’usage.
Le Goniodrill a pour but de contrôler l’affȗtage des outils. Il se compose d’un support portant une rainure en V dans laquelle repose le foret à vérifier, d’une tête parfaitement axée par rapport au V et dans laquelle s’articulent des volets mobiles commandés par une vis sans fin à pas contraire et deux demi-roues tangents; l’extrémité de la vis sans fin porte un bouton moleté et un tambour gradué donnant la valeur de l’angle total d’ouverture des volets, d’un oculaire surmontant la tête et permettant de voir les contacts ou l’écart entre les arêtes tranchantes du foret et les volets de l’appareil. L’inclinaison de l’oculaire permet, par réflexion des arêtes sur les volets polis formant miroirs, d’apprécier avec une plus grande précision la coïncidence des angles ou les écarts à corriger.
Le Goniomètre d’affȗtage est destiné à contrôler l’angle d’incidence des fraises sur le sommet de la dent. Dans cet appareil, un faisceau de lumière parallèle, fourni par une lampe et une lentille, est divisé sur la face affûtée de la fraise au moyen de deux miroirs dont l’un est mobile et pivote autour d’un axe. Une loupe munie d’un œilleton permet d’observer la face d’affȗtage amenée en butée sur en talon spécial; pour une certaine inclinaison du miroir, donc du faisceau lumineux, l’observateur verra la face d’affȗtage vivement éclairée; de l’angle du miroir on déduit instantanément l’angle d’incidence à 20 minutes près.
La précision apportée par ces trois instruments facilite l’usinage et, par là, doit tendre à diminuer les prix de revient des pièces.
_________________
Phil Barton
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Roland Weber
auteur du site OPL-FOCA
auteur du site OPL-FOCA


Inscrit le: 23 Nov 2003
Messages: 916
Localisation: Ain

MessagePosté le: 31 Jan 2020 1:17    Sujet du message: Répondre en citant

Good evening Phil.
I made the corrections directly on your text that i had edited. I hope I did not forget anything.
Friendships.
Roland
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Phil Barton
focaïste nostalgique
focaïste nostalgique


Inscrit le: 22 Déc 2019
Messages: 11
Localisation: angleterre

MessagePosté le: 04 Fév 2020 0:35    Sujet du message: Répondre en citant

Roland,
Many thanks for your help in identifying "Le Lecteur Micrométrique".
Kind regards.
_________________
Phil Barton
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Phil Barton
focaïste nostalgique
focaïste nostalgique


Inscrit le: 22 Déc 2019
Messages: 11
Localisation: angleterre

MessagePosté le: 04 Fév 2020 21:54    Sujet du message: Répondre en citant

To be able to manufacture a Microscopic Vernier Reader is very difficult.
To manufacture the “Diviseur OPL N°523” OPL needed to manufacture and engrave such Verniers, within a production environment.
OPL purchased a REISHAUER machine, which was intended for threading. Possibly something like this....



It is possible that the REISHAUER machine was subsequently found, not to have the required accuracy for engraving precision Vernier scales.
MM. THEVENET and PETIT must have worked on this problem and developed the “Le Lecteur Micrométrique”.
The solution to the problem was to fit a “Le Lecteur Micrométrique” onto the REISHAUER machine, to improve the accuracy of the machine, to engrave a Vernier scale, capable of measuring microscopic measurements, in production quantities.

Without the development of “Le Lecteur Micrométrique” I don’t think that it would have been possible for OPL to manufacture the Vernier contained within the “Diviseur OPL N°523”.

This answers many questions, the identification of “Le Lecteur Micrométrique” and what it was used for…
“Le Lecteur Micrométrique -dont il est sorti de notre usine, depuis l’année 1946, plus de 2.000 exemplaires- a pour but principal d’améliorer la précision des machines-outils et, par là, leurs possibilités d’usinage.”
_________________
Phil Barton
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum OPL-FOCA Index du Forum -> Les matériels OPL, la société et son histoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com